Navigation – Plan du site

Paloma BRAVO et Juan Carlos D'AMICO (dir.), Territoires, lieux et espaces de la révolte. XIVe-XVIIIe siècles

Dijon : Editions Universitaires de Dijon, 2017, Histoires, 222 p.
ISSN 2269-8000, ISBN 978-2-36441-202-6

Comment le menu peuple de Florence, habitant en périphérie urbaine, est-il monté à l’assaut des beaux quartiers pendant l’été 1378 ? Dans quelle mesure la cartographie de leur équipée est-elle révélatrice des tensions sociales qui animaient la ville ? Lorsque les Napolitains transforment en 1647-1648 leur cité en champ de bataille, quelle construction spatiale du politique mettent-ils en œuvre ? De quelle façon les rebelles catalans, qui se soulèvent entre 1687 et 1690 contre le roi d’Espagne, ont-ils tenté de maîtriser le territoire de l’insurrection ? Pour quelle raison une révolte urbaine, comme celle du Papier Timbré, est-elle devenue rurale ? Comment s’organise le contrôle policier des grandes villes ? Telles sont, parmi d’autres, les questions que pose cet ouvrage dans le prolongement de la mutation épistémologique engagée par le spacial turn. À l’aide de cartes, de croquis, de gravures et de tableaux, le lecteur est convié à un voyage au cœur des révoltes de la fin du Moyen Âge et de l’époque moderne.

  • Logo CLEA
  • Logo GDRE AILP
  • Logo DOAJ
  • Revues.org