Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Ce numéro 18 réunit trois dossiers monographiques, issus de rencontres scientifiques organisées par deux des composantes de l’équipe d’accueil CLEA, « Littérature de l’Espagne du Siècle d’Or » et « Histoire et civilisation de l’Amérique coloniale (XVIe-XVIIIe siècle) ». La partie Varia rassemble diverses contributions spontanées parmi lesquelles deux études consacrées à l’Espagne médiévale.

2Les deux premiers dossiers recueillent des travaux littéraires. Sous le titre « Le fin mot. Œuvres dernières, œuvres testamentaires dans les lettres espagnoles au XVIIe siècle », le dossier coordonné et présenté par Maria Zerari-Penin rassemble une série d’études consacrées aux œuvres ultimes ou tardives de certains des grands auteurs du XVIIe siècle espagnol. Le deuxième dossier est entièrement consacré au poète Luis de Góngora et à la réception de son œuvre. Il s’inscrit dans le cadre d’un programme de grande envergure d’édition scientifique et d’étude de la littérature critique autour de Góngora au XVIIsiècle, dirigé par Mercedes Blanco et mené au sein du Labex OBVIL. Les études ici rassemblées sont les versions remaniées de communications présentées lors d’une rencontre organisée en Sorbonne, destinée à poser les premiers jalons du projet : « Sur les traces d’une révolution littéraire. Pour une édition digitale de la querelle gongorine du XVIIe siècle ».

3Le troisième dossier intitulé « Antonio de Herrera y Tordesillas : ¿ historia global, historia universal, historia ‎general ? », coordonné par Louise Bénat-Tachot, interroge, quant à lui, le projet historiographique parfois décrié de l’historien espagnol Antonio de Herrera y Tordesillas, à travers l’analyse des caractéristiques formelles et des enjeux politiques de plusieurs de ses œuvres.

4Au seuil de l’été, la parution de ce numéro 18 est également l’occasion de rendre hommage au professeur Georges Martin, fondateur et directeur de la revue e-Spania et de la collection de livres numériques Les Livres d’e-Spania. Grâce à lui, à son inventivité et à son inépuisable énergie, ces deux structures éditoriales se sont amplement développées et sont devenues aujourd’hui de puissants outils de diffusion de la recherche internationale portant sur les réalités médiévales et modernes. C’est dans cette voie, si brillamment ouverte et tracée, que l’équipe de rédaction et celle qui a désormais l’honneur de la diriger s’efforceront de poursuivre cette riche aventure.

5Que tout le travail accompli par Georges Martin trouve ici l’expression de notre (très) profonde gratitude que j’exprime en mon nom propre et au nom de tous les membres de CLEA.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hélène Thieulin-Pardo, « Avant-propos », e-Spania [En ligne], 18 | juin 2014, mis en ligne le 28 juin 2014, consulté le 26 mai 2017. URL : http://e-spania.revues.org/23795

Haut de page

Auteur

Hélène Thieulin-Pardo

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue e-Spania sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo CLEA
  • Logo GDRE AILP
  • Logo DOAJ
  • Revues.org