Navigation – Plan du site
Usages ou mésusages du pouvoir : la question de la corruption dans les sociétés ‎coloniales de la Monarchie Catholique

Introduction

Louise Bénat-Tachot

Texte intégral

1Ce dossier est le fruit d’un cycle de conférences qui se sont tenues dans l’année 2013-2014 au sein du laboratoire CLEA 4 (Histoire et civilisation du monde colonial). L’enquête a porté sur un aspect spécifique de l’usage du pouvoir, celui de la corruption comme une forme chronique d’exercice des responsabilités politiques et de gestion des affaires dans le monde colonial.

2Les différents conférenciers, spécialistes reconnus, se sont livrés à une réflexion selon deux volets : d’une part en examinant différentes situations historiques particulières, d’autre part en avançant une réflexion plus vaste et plus systémique. La corruption a-t-elle en Amérique une ampleur, des modalités et des effets spécifiques qui auraient marqué son histoire sociale et politique et dont les conséquences pourraient encore se lire aujourd’hui ?

3Le professeur Horst Pietschmann ouvre un large panorama diachronique tandis que les études portant sur la Nouvelle Espagne (Michel Bertrand), la Galice (Ofelia Castelao), les Philippines (Xavier Huetz de Lemps) ou la Chine face aux Portugais (Hugues Didier) s’articulent et se conjuguent pour démontrer la complexité de ces pratiques politiques et obligent à interroger la validité même de ce concept.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Louise Bénat-Tachot, « Introduction », e-Spania [En ligne], 16 | décembre 2013, mis en ligne le 21 décembre 2013, consulté le 28 mars 2017. URL : http://e-spania.revues.org/22806

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue e-Spania sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo CLEA
  • Logo GDRE AILP
  • Logo DOAJ
  • Revues.org