Navigation – Plan du site

Cyrille AILLET, Les Mozarabes. Christianisme, islamisation et arabisation en péninsule ibérique (IXe - XIIe siècle)

Madrid: Casa de Velázquez, 2010, 439 p.

L'histoire des « mozarabes » a suscité des débats acharnés, mais qui convergent vers l'image d'une communauté fossile, maintenue sous perfusion après le IXe siècle. Pourtant, la geste des martyrs de Cordoue ne constitue pas le chant du cygne, mais au contraire l'origine même du mozarabisme en péninsule ibérique. La formation d'une culture arabo-chrétienne dans la seconde moitié du IXe siècle témoigne de l'avancée du processus d'islamisation, mais aussi de la profondeur de l'arabisation dans la société. Cet ouvrage s'interroge sur l'échec de ce mouvement d'acculturation, qui se mesure au rôle social et culturel marginal que joue le christianisme arabisé en al-Andalus à partir du XIe siècle. Parmi les facteurs d'explication avancés, des migrations continues disséminent dans les terres de marges du nord de la Péninsule des noyaux de populations chrétiennes arabisées, contribuant à faire de cette « situation mozarabe » un phénomène transfrontalier, prolongé à Tolède jusqu'au XIVe siècle.

  • Logo CLEA
  • Logo GDRE AILP
  • Logo DOAJ
  • Revues.org